Défendons les Lilas : liberté, égalité, Maternité !

Publié le par Hervé Bramy

 image-manif.jpg

 

 

       La décision prise par l’ARS en juin dernier de stopper le projet de reconstruction de la Maternité des Lilas aux Lilas suscite la colère et l’indignation des personnels hospitaliers, mais aussi de toutes celles et ceux qui sont nés ou ont vu naître leurs enfants dans cet établissement, ou qui attendent d’y accoucher. Pour les militant-e-s communistes et leurs élu-e-s, la maternité des Lilas doit vivre aux Lilas, au nom de la Liberté, de l’Egalité et de la Maternité.

 

Les femmes enceintes doivent conserver la Liberté du choix de la structure de leur accouchement. La maternité des Lilas est nationalement connue et reconnue pour la qualité de son projet médical, mettant au centre des préoccupations l’accueil de la mère et de l’enfant à naître. Le travail novateur entrepris sur la relation parent/enfant, ayant bénéficié à de nombreux établissement à travers le pays, doit être poursuivi.

 

La maternité favorise également l’Egalité d’accès aux soins sur tout le territoire. Alors que les naissances ne cessent d’augmenter en Seine-Saint-Denis, la maternité de niveau 1 des Lilas participe à un impératif de service public de proximité dans son bassin de population. Egalement, la perte du centre IVG, et ses 1 200 interventions pratiquées, serait un coup terrible porté au droit des femmes à disposer de leur corps, alors que des dizaines de centres sont fermés chaque année dans toute la France.

 

Enfin, la décision de fermeture de la Maternité des Lilas est dictée par des considérations d’ordre bassement comptable. La maternité ne souffre pas d’un déficit structurel, mais d’un sous-financement imputable au mécanisme de tarification à l’activité (T2A). La maternité des Lilas garde un avenir et une utilité. Elle ne devrait pas subir les affres de coupes sombres budgétaires, dictées par les politiques d’austérité menée y compris dans le domaine de la santé. Elle joue un rôle social et sanitaire à part entière, dont on ne peut priver la Seine-Saint-Denis !

 

             Pour peser sur les choix, éminemment politiques, de l’ARS et obtenir la reconstruction de la maternité des Lilas aux Lilas, les militant-e-s communistes et leurs     élu-e-s appellent à participer à la manifestation pour la défense de la Maternité des Lilas, le samedi 21 septembre à 11H au départ de la Mairie des Lilas.

 


Fraternellement,

Hervé

Commenter cet article