Intervention du Secrétaire départemental du PCF 93 lors de la soirée de recueillement à l’invitation de la communauté juive de Seine-Saint-Denis le 26 mars 2012.

Publié le par Hervé Bramy

Mesdames, Messieurs les élus

Mesdames, messieurs,

 

Je veux par ma présence et mes propos vous assurer du respect et de la solidarité des communistes de Seine-Saint-Denis, comme de leurs élus, pour ce deuil que nous partageons à vos cotés. Je veux saluer la mémoire de toutes les victimes du tueur de Toulouse, quelque soit leur origine ou leur confession religieuse, et m’associer à l’hommage que nous rendons, ce soir, aux innocentes victimes juives, les enfants de l’école Ozar Hatorah et de leur professeur. Je veux aussi adresser nos condoléances les plus attristées aux familles des victimes.

 

Beaucoup a été dit sur ces crimes lâches et odieux. Au nom des communistes de Seine-Saint-Denis je tiens à réaffirmer avec force que rien, aucune idéologie, aucun argument d’aucune sorte, ne peux être admis en faveur de l’antisémitisme, du racisme et des crimes commis en leur nom.

 

Nous sommes un département, une collectivité qui a déjà trop  souffert  de ces maux engendrés par l’histoire de notre pays, pour rester silencieux.

 

L’antisémitisme et le racisme sont des poisons toujours actifs qui trouvent de la vigueur dans les périodes difficiles que traverse notre pays, incapable de faire face aux injustices. Un système qui malheureusement tolère, encore et toujours, des propos mensongers, de mépris et de haine vis-à-vis de tout ce qu’il ne connaît pas.

 

 La peur de l’autre, des autres, est utilisée pour motiver les replis les plus étroits et les coups portés à la devise de la République : Liberté, Egalité, Fraternité.

 

Aujourd’hui dans un monde en plein questionnement, traversé des pires évènements, c’est la devise de notre république qui nous ramène à cette richesse sans limite, commune à tous et sans laquelle rien n’est possible, je veux parler de notre humanité. Sans l’humain, impossible de vivre ensemble, donc impossible de vivre. Impossible de prétendre à l’avenir.

 

En ces temps troubles où une fois encore se déploie le spectre hideux de l’antisémitisme, de l’islamophobie et du racisme prenons garde aux discours haineux des imposteurs de la Nation qui veulent nous entraîner dans la division et la stigmatisation de toute  partie de nos concitoyens qui vivent leur foi. Le Parti Communiste Français qui s’honore de compter dans ses rangs, des Justes, des militants juifs, musulmans, chrétiens,  athées, des militants de tous les pays, s’est toujours bien porté de défendre la laïcité comme le droit de chacun à vivre une religion s’il le souhaite, dans le respect des lois de la République.

 

Il faut défendre ce droit vivement en rejetant tout amalgame.

Il faut refuser avec force que s’installe dans le débat public, la remise en cause de la laïcité et de l’Egalité républicaine pour toutes celles et ceux qui sont sur notre sol.

Il faut refuser que soit remise en cause notre humanité fraternelle.

Vous pouvez compter sur les communistes dans cette lutte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article