Lettre au Président de la République sur la situation de Salah Hamouri

Publié le par Hervé Bramy

Monsieur le Président de la République,

Je me permets d’attirer votre attention sur la situation de notre compatriote, Salah Hamouri. En effet celui-ci qui est emprisonné en Israël, sur des accusations sans fondement, depuis des années, arrive au terme de sa peine et aurait dû être libéré le 28 novembre. Or le gouvernement israélien en usant d’arguties administratives veut prolonger sa peine jusqu’en mars 2012, infirmant ainsi son propre jugement et transgressant son propre droit. Je sais quelle attention vous portez aux autres citoyens français détenus à l’étranger pour des raisons politiques et je m’en félicite. Comme vous et beaucoup d’autres de nos compatriotes, je me suis réjoui de l’issue favorable qu’a connu, après de longues années de garde en otage, le soldat Gilad Shalit. Aussi je souhaite que Salah Hamouri, dont la situation est celle d’un citoyen français emprisonné à l’étranger, bénéficie de la libération à laquelle il a droit sans retard. Je vous demande donc, Monsieur le Président de la République, d’user de tous vos pouvoirs pour que notre compatriote retrouve la liberté sa plus vite.


Certain de l’attention que vous accorderez à ma requête,

Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, à l’assurance de ma haute considération.

Hervé BRAMY, Conseiller Général, Adjoint au Maire de Blanc-Mesnil

Commenter cet article