Liberté pour la jeune blanc-mesniloise Mounia enfermée dans la prison de Ashdod !

Publié le par Hervé Bramy

 

aff-palestine-PCF93.gifNeuf morts, 45 blessés civils hospitalisés et, sept blessés parmi les soldats israéliens, voilà le dernier bilan tragique de l’inconcevable assaut militaire israélien d’une simple flottille de bateaux transportant 600 pacifistes venus aider le peuple gazaoui, enfermé depuis de long mois suite au blocusdans une véritable prison à ciel ouvert.

Cet acte s’ajoute à la longue liste des crimes commis au nom de l’Etat d’Israël depuis 1948 dans l’histoire du Proche Orient et de la Palestine.

Mais trop c’est trop ! En attaquant délibérément, pour (tuer ?), des militants humanitaires étrangers et parmi eux des députés européens, le gouvernement d’ultra droite d’Israël dévoile sa tactique aux yeux du monde : pousser par ses actes de guerre, les feux des extrémismes en Palestine comme en Israël pour rendre impossible l’établissement d’un Etat Palestinien viable, seule perspective pour la paix au proche Orient.

Dans ce désastre humanitaire pour la Palestine et moral pour Israël, une jeune habitante de  Seine Saint Denis, de Blanc-Mesnil, Mounia S….est victime comme les 600autres passagers, de la piraterie de Tsahal dans les eaux internationales.

Comme cet autre jeune militant français, Salah Hamouri, détenu en Israël sous de fausses raisons, elle est aujourd’hui emprisonnée pour avoir voulu attirer pacifiquement l’attention sur le terrible blocus que subissent les habitants de Gaza. Un tel mépris du droit international est inacceptable !

Oui vraiment, trop c’est trop ! Et cette fois-ci les mots, même ceux de la condamnation ne peuvent suffire à apaiser la colère..

Au nom des communistes de Seine Saint Denis qui n’ont jamais ménagé leurs efforts pour une solution pacifique et honorable du conflit en Palestine-, je demande à la France et à l’Union Européenne d’intervenir d’urgence pour la libération de la jeune blanc mesniloise Mounia. Je réitère également au Président de la République d’user de tous ses pouvoirs pour la libération de Salah Hamouri.

L’Union Européenne doit suspendre ses accords avec Israël si le blocus de Gaza n’est pas levé immédiatement et la France doit obtenir la réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU pour exiger d’Israël le respect des résolutions internationales.

Les communistes de Seine Saint Denis réaffirment leur entière solidarité à l’égard du peuple palestinien.

 

Commenter cet article