Non au projet d’un multiplex UGC à Parinor

Publié le par Hervé Bramy

Le 11 octobre prochain, la société UGC soumettra à la Commission Départementale d’Aménagement Cinématographique son projet de construction d’un multiplexe de 14 salles au sein du centre commercial Parinor à Aulnay-sous-Bois.


La municipalité du Blanc-Mesnil ne peut que réagir avec colère à ce projet qui n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les élus des villes voisines. C’est un projet élaboré dans le plus grand secret et motivé avant tout par la recherche du profit financier.


L’implantation de ce multiplexe à Parinor mettrait en danger la politique ambitieuse que nous menons depuis plus de 30 ans en matière d’accès pour tous à la culture cinématographique.


La ville du Blanc-Mesnil a beaucoup investi pour cela: deux projecteurs numériques ont été installés cette année au Louis Daquin. Elle est engagée dans le projet d’agrandissement de son cinéma et de son installation dans de nouveaux bâtiments en cœur de ville. Cette construction, qui va commencer très bientôt,  aboutira après l’été 2013 à l’ouverture du nouveau cinéma Louis Daquin avec trois écrans.


Cette opération s’inscrit dans une politique plus globale de dynamisation du centre-ville. Elle vise à promouvoir, dans une même démarche, le développement urbain, social et culturel. Le Conseil Régional (avec une subvention de 4 millions), le Conseil Général et le C.N.C.(Centre National de la Cinématographie) sont engagés à nos côtés.

 

Parce que l’art cinématographique n’est pas une marchandise comme les autres, nous dénonçons la main mise de quelques sociétés privées sur un secteur de plus en plus concentré et rappelons notre attachement à un autre type de cinéma, tourné vers la proximité, le service public, l’action éducative et culturelle.


Nous considérons comme un devoir de veiller à ce que l’équilibre soit respecté entre les différentes offres. Le projet de multiplexe UGC, de par sa taille, détruirait cet équilibre. Nous nous opposons à l’appauvrissement inévitable de l’offre cinématographique qui résulterait de sa réalisation et nous exigeons qu’une concertation large soit ouverte sur ce sujet d’importance.


Didier Mignot, Maire du Blanc-Mesnil

Marie-George Buffet, Députée

Hervé Bramy, conseiller général et adjoint au maire.

Commenter cet article

Alain Ramos 05/10/2011 17:47


Je vous invite à lire le commentaire que j'ai produit sur le blog du maire du Blanc-Mesnil.

Le cinéma Louis Daquin, risque d'être une victime de la grande distribution, qui se développe au détriment du commerce de proximité et de l'emploi.

Je vous signale le projet Europa City du groupe Auchan dans le triangle de Gonesse, 450000mètres carrés de surfaces commerciales, projet qui si il voit le jour risque de nous faire connaitre les
friches commerciales. Pour ma part je lie cette aventure financière, avec la disparition de l'usine PSA CITROEN à Aulnay qui entrainerait la suppression de 3800 emplois industriels.
Je participerais à toute action cohérente politiquement pour développer le cinéma de qualité qui conjuguera cet objectif avec la lutte pour l'arrêt du développement des outils de la grande
distribution, machine à alimenter la spéculation financière, dont le patronat est à la pointe pour remettre en cause le contrat social de la République.

Par ailleurs il y a urgence à organiser une mobilisation d'envergure pour défendre l'emploi industriel sur le 93 et les 3800 emplois de PSA Citroên à Aulnay.

Vous pourrez lire sur Folio du Blanc-Mesnil une série d'articles sur ce dossier. http://www.alainramos.canalblog.com