Voeux du CG93 pour la libération de Salah Hamouri

"Groupe communiste et citoyen pour une alternative à gauche".

 

 Bobigny, le 17 décembre 2009

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

« J’IRAI CHERCHER LES FRANÇAIS OU QU’ILS SE TROUVENT »

Nicolas Sarkozy

 

 

EXIGEONS LA LIBERATION DE SALAH HAMOURI

 

 

En dépit d’un fort mouvement d’opinion, de personnalités, de partis politiques, et d’interventions multiples auprès des autorités concernées en France et en Israël, Salah HAMOURI, jeune franco-palestinien de 24 ans est toujours en prison.

 

Etudiant à l’université de Bethléem, Salah Hamouri aurait eu « le projet de fomenter des préparatifs » d’agression contre un rabbin ultra orthodoxe qui « aurait pu être assassiné », selon les propos tenus récemment par Monsieur Daniel Shek, Ambassadeur d’Israël en France.

 

Pourtant, aucune preuve n’a jamais été apportée à ces accusations portées par le tribunal militaire d’occupation d’Ofer en Cisjordanie, une juridiction totalement illégale au regard du droit international. Condamné à sept années d’emprisonnement, non pour des actes mais pour des « intentions » qu’on lui a prêtées, Salah Hamouri en a déjà passé quatre derrière les barreaux.

Comment alors entendre « le silence » de Nicolas Sarkozy à l’égard de la situation de ce jeune franco-palestinien, qui lors de son élection n’avait de cesse de déclarer  « J’irai chercher les français où qu’ils se trouvent » ?

 

Pourquoi d’un côté, brandit-on l’arsenal médiatique et les appuis diplomatiques pour la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit, sur le point d’être libéré, de Florence Cassez, des français de l’Arche de Noé et plus récemment de Clotide Reiss, et de l’autre, on constate une absence totale, un silence honteux du chef de l’Etat. Il aura fallu peut-être fallu le coup de colère d’un artiste courageux, François Cluzet, qui a mis sa notoriété au service d’une cause juste,  mais politiquement étouffée, pour que certains médias commencent à relayer l’information.

 

En France, la solidarité avec cet étudiant franco-palestinien est très active ; un comité de soutien a été constitué, et des personnalités comme Catherine TASCA sénatrice, Christiane Taubira, députée, Marie-George Buffet, députée, Jack Ralite, sénateur, Francis Wurtz, ex-député européen, ou encore Jack Lang et Noël Mamère font partie du comité de parrainage.

 

Le vote unanime du groupe communiste et citoyen pour une alternative à gauche et celui d’une élue du groupe socialiste a permis de faire adopter, au sein du Conseil général de la Seine Saint-Denis, ce vœu pour la libération de  Salah Hamouri, pour le soutien de notre compatriote ainsi que de sa famille. Le groupe socialiste n’a pas pris part au vote et celui de l’opposition s’est abstenu.

 

Pourtant d’autres Conseils Généraux comme ceux de la Gironde, du Cher et de l’Essonne, les villes d’Aubervilliers, de Bagneux, de Stains et d’autres encore, se sont prononcés en faveur du vœu présenté par les élus communistes et citoyens, un vœu soutenu, au sein de ces collectivités, par l’ensemble de la gauche.

 

S’appuyant sur l’adoption de ce vœu par notre Assemblée, notre groupe continue de demander officiellement au Président Sarkozy d’intervenir auprès de Shimon Peres, Président Israélien, afin que ce dernier, au nom du respect des règles les plus élémentaires du droit international, crée les conditions à la libération de Salah Hamouri, et de tous les prisonniers politiques de la Cisjordanie occupée, victimes de la politique de l’Etat d’Israël.

 

  

Les élu-e-s du groupe communiste et citoyen pour une alternative  à gauche du Conseil général de la Seine Saint Denis.

 

  

B. Bagayoko, J. Bernard, H. Bramy, G. Garnier, S. Gatignon, F. Haye, J. J. Karman, P. Laporte, J. Ch Negre, N. Roland-Iriberry, J. Rouillon, A.M. Sadi, A Taïbi, membres du groupe.

 

 Groupe communiste et citoyen pour une alternative à gauche. Conseil Général de la Seine Saint Denis.

Hôtel du Département – 93006 – Bobigny Cedex.

Courriel: groupe-communiste-cg93anadoo.fr Blog: http://communistescitoyenscg93.net